Ce que vous devez savoir sur l’assurance des entrepreneurs

Ce que vous devez savoir sur l’assurance des entrepreneurs
4.9 (98%) 32 votes
 

Toute entreprise qui mène des travaux de construction ou de rénovation doit souscrire une assurance entrepreneur pour maintenir sa stabilité financière et le bien-être des travailleurs. Dans le cas de problèmes de gestion, de matériel et de main-d’œuvre, rendre l’entreprise vulnérable à l’épuisement financier n’est pas bon pour les intérêts de l’entreprise. Bien entendu, il existe de nombreux facteurs de risque sur le chantier, s’ils ne sont pas traités correctement, tous ces facteurs sont susceptibles de nuire à l’entreprise. Bien sûr, l’entrepreneur peut être responsable de certains problèmes, mais la plupart des pertes seront à la charge du propriétaire. En outre, la plupart des États des États-Unis exigent des garanties avant d’accorder des licences de projet.

L’assurance de l’entrepreneur couvre essentiellement les pertes causées par la foudre, le vandalisme, le feu, les poursuites judiciaires, les blessures et autres dommages matériels qui ne sont pas causés par une erreur professionnelle ou des actions délibérées. Mais certaines politiques ne peuvent pas résister aux tremblements de terre, à la violence et aux inondations. Le plan le plus sûr auquel vous pouvez souscrire est l’assurance responsabilité civile générale, car elle traite généralement de toutes les questions de base lors de la réalisation de telles activités. En règle générale, le propriétaire doit assumer la responsabilité de souscrire une assurance contre les risques du constructeur et de déterminer sa portée. Cependant, l’entrepreneur général peut également être invité à acheter conformément au contrat. Il est important de noter que ce type d’assurance habitation n’est valable que pendant la période de construction et prend fin une fois le projet terminé.

Pour vous assurer d’obtenir la meilleure politique, nous vous recommandons de rechercher des options avant de conclure un accord avec votre fournisseur de services. Si vous êtes un entrepreneur, veuillez soumettre un devis de contrat. Si vous êtes propriétaire d’une entreprise, veuillez négocier le taux de la police. Cela devrait vous aider à déterminer une période de paiement mensuelle gérable pour répondre à vos besoins de construction et à vos contraintes de financement.

Ensuite, vous devez évaluer les conditions générales complémentaires de l’assurance responsabilité civile des entrepreneurs afin de comprendre l’assuré. En plus des constructeurs, il y en a beaucoup d’autres qui peuvent entrer sur le chantier. Vous pouvez vous attendre à ce que des messagers, des intrus, des titulaires de permis et certains invités apparaissent de temps en temps, ils doivent donc également être ajoutés en tant qu’assurés. Afin de réduire le risque de prise de responsabilité, en tant qu’entrepreneur, vous pouvez déterminer les règlements du chantier, conclure un accord avec le client et essayer de rencontrer qui que ce soit pour éviter tout accident potentiel. Il est également judicieux de rendre le site aussi exempt de risques que possible en manipulant soigneusement tous les matériaux.

Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un courtier spécialisé en assurance entrepreneur. Cela réduira le fardeau de l’application des politiques. Les propriétaires d’entreprise et les entrepreneurs trouveront très utiles les connaissances détaillées et le vaste réseau du courtier, en particulier pour les projets rigoureux. De toute évidence, aucun de vous ne peut passer le temps approprié à étudier chaque politique unique et à rédiger des recommandations. Le courtier vous aidera à atteindre vos objectifs et vous fournira le bon fournisseur dès que possible.



Source by Cedric P Loiselle