Les véhicules à usage spécial (SPV) sont-ils légaux?

Les véhicules à usage spécial (SPV) sont-ils légaux?
4.9 (98%) 32 votes
 

Un véhicule à usage spécial (SPV) ou une entité ad hoc (SPE) est une entité juridique créée par la société (promotrice) dans un but précis et limité: prendre des risques, effectuer certaines transactions, posséder des actifs et minimiser les risques. Parfois, par le biais de différences d’utilisation dans les lois, réglementations ou environnements comptables pour faire courir des risques à l’entreprise sponsor et maximiser les profits.

Il n’y a généralement pas de bureau, de direction ou de personnel. SPE contient généralement un ensemble de documents juridiques. Il peut s’agir de filiales de financement, de sociétés holding, de sociétés à responsabilité limitée, de nouvelles sociétés, de fiducies ou de partenariats. Seule l’imagination est la limite.

SPE est généralement «à distance de la faillite». Si la société sponsor rencontre des problèmes financiers, ses créanciers ne pourront pas confisquer les actifs de SPE.

Les véhicules à usage spécial (SPV) sont-ils légaux?

Les SPV sont complètement légaux et presque toutes les grandes entreprises (et largement respectées) les utilisent. Ce n’est pas le SPV lui-même. Son utilisation peut être illégale.

Les entités ad hoc sont utilisées pour la gestion des risques financiers car elles constituent un excellent moyen de distinguer des activités spécifiques (risques) du cœur de métier de l’entreprise. En isolant les projets à haut risque des organisations mères et en offrant des opportunités aux nouveaux investisseurs, ils peuvent partager des risques très spécifiques dans une entreprise avec un bilan simple et clair (car elle a été créée dans un seul but et n’a pas de dette), SPE peut certainement aider les entreprises et les investisseurs.

Selon le Système de la Banque centrale européenne (SEBC), les entités à vocation spéciale peuvent être des fonds d’investissement, des sociétés d’instruments financiers, des sociétés financières engagées dans des prêts, des sociétés financières holding, des négociants en valeurs mobilières et en produits dérivés, et «autres».

La SPE peut être illégale et peut être utilisée pour l’évasion fiscale, en évitant les restrictions réglementaires, le blanchiment d’argent, la fausse déclaration de revenus et les problèmes de dissimulation.

Le drapeau rouge SPE a-t-il rejoint le paradis fiscal? Pourquoi? La SPE est-elle enregistrée dans un endroit où il n’y a pas d’événement de l’entreprise sponsor? La SPE augmente-t-elle la dette sans mettre en évidence les investisseurs du sponsor?



Source by George J Lekatis