Acheter une propriété en France: c’est plus facile que vous ne le pensez!

Acheter une propriété en France: c’est plus facile que vous ne le pensez!
4.9 (98%) 32 votes
 

Si vous rêvez d’acheter un appartement ou une maison en France, mais que vous hésitez et pensez que cela doit être trop difficile pour les étrangers, alors réfléchissez à deux fois. Le processus d’achat d’un bien immobilier en France est beaucoup plus simple que la plupart des gens ne le pensent. Si vous êtes vraiment intéressé par l’acquisition d’un bien immobilier en France, vous devriez considérer les facteurs de base suivants.

1. Acheter une maison en France n’est pas plus difficile qu’aux États-Unis

Bien que les lois et règlements napoléoniens complexes soient bien connus, les lois françaises modernes sur la propriété permettent à quiconque, même aux étrangers, d’acheter une propriété. Grâce au système Notaire, au contrôle gouvernemental des frais de règlement et à la fiabilité des contrats de vente, le processus d’achat d’un bien immobilier en France peut réduire les tracas par rapport aux transactions dans d’autres pays.

2. Le système notaire est un élément clé de toutes les transactions immobilières en France

Notaire est un avocat français spécialement formé en droit immobilier français, il a rédigé le contrat de sinistre (contrat d’achat) et tous les autres documents, y compris l’acte de vente définitif relatif à la cession d’un bien immobilier français. Sans exception, toutes les transactions immobilières en France doivent être effectuées sous les auspices du notaire. Le système notaire est la principale raison pour laquelle les transactions immobilières françaises se passent généralement bien.

3. Vous pouvez acheter une maison sans parler français

Au cours des trente dernières années, la France a beaucoup changé. Il est révolu le temps où personne en France ne pouvait même vous parler en anglais. La France est sortie de cette attitude étroite et ce changement est particulièrement évident dans le secteur immobilier.

Une société d’acquisition immobilière qualifiée peut mettre à disposition du personnel bilingue pour vous aider à acheter un bien immobilier en France. La société peut également engager un notaire maîtrisant l’anglais et expérimenté dans les achats à l’étranger pour le compte de l’acheteur.

Bien sûr, apprendre le français peut améliorer votre plaisir à long terme de la France, ce qui est formidable, mais vous n’êtes pas obligé de le faire tout de suite.

4. Vous devez ouvrir un compte bancaire en France pour acheter une propriété

Pour acheter une propriété, vous devez avoir un compte dans une banque française, de préférence dans une banque qui peut accepter et convertir des devises d’autres pays. Ce compte doit être un compte courant régulier afin que vous puissiez organiser des retraits automatiques pour couvrir les dépenses récurrentes telles que les factures de services publics et les paiements hypothécaires.

Ouvrir un compte bancaire français n’est pas difficile. L’ensemble du processus ne prend que quelques minutes. Le compte peut être ouvert en présentant une preuve d’identité (généralement un passeport) et en signant certains documents (y compris une carte de signature).

5. Vous pouvez obtenir une hypothèque en France

Si vous avez besoin d’une hypothèque, vous pouvez obtenir une hypothèque auprès d’une banque française. Une bonne société d’acquisition immobilière peut recommander des prêteurs qualifiés, habitués à travailler avec des acheteurs étrangers.

Étant donné que la loi française impose une assurance-vie sur les prêts pour payer les prêteurs en cas de décès de l’emprunteur, les acquéreurs plus âgés peuvent devoir répondre à certaines exigences médicales et le montant du remboursement peut être plus élevé.

Actuellement, le taux d’intérêt des prêts à taux fixe est d’environ 4-4,5%. Ce taux d’intérêt comprend le coût d’assurance-vie du prêt. Par conséquent, les acheteurs de plus de 60 ans paieront un prix plus élevé.

Le taux d’acompte est de 10% à 50%, mais si vous n’êtes pas citoyen français, l’acompte est généralement d’au moins 20%.

Une stratégie pour financer l’achat d’un bien immobilier en France consiste à contracter une deuxième hypothèque sur le bien immobilier dans votre propre pays, puis à utiliser le produit pour payer votre propriété en France.

6. Les impôts fonciers et les assurances ne sont pas plus élevés qu’aux États-Unis ou au Royaume-Uni

Les impôts fonciers en France sont généralement inférieurs à ceux des propriétaires aux États-Unis et, dans certains cas, beaucoup moins élevés.

Par exemple, en Provence, dans le Vaucluse, la taxe annuelle (incluant taxe foncière et taxe de séjour) pour un bien immobilier d’une valeur de 600 000 euros est d’environ 1 400 euros par an. La fiscalité variera selon la juridiction locale.

De même, les frais d’assurance sont raisonnables. Par exemple, le coût d’une police d’assurance habitation pour une maison de 300 mètres carrés (3 200 pieds carrés) (avec piscine et articles) en Provence est de 40 000 euros. La prime annuelle est d’environ 800 euros. Dans le 7e arrondissement de Paris, un appartement d’une superficie de 100 mètres carrés (1 075 pieds carrés) (y compris les biens assurés de 25 000 euros) a une prime de 650 euros.

Par conséquent, ne laissez pas des idées préconçues vous empêcher d’acquérir la propriété de vos rêves en France. Trouvez une société d’acquisition immobilière bilingue fiable pour vous aider, puis commencez à chercher la meilleure maison ou appartement pour vous.



Source by Cecil Jones