Statistiques de codage médical et son aide pour améliorer la santé publique

Statistiques de codage médical et son aide pour améliorer la santé publique
4.9 (98%) 32 votes
 

Le codage médical est comme la traduction. La personne derrière le code médical prend le rapport médical et le convertit en un ensemble de codes. Ces réglementations jouent un rôle important dans les réclamations médicales. Dans cet article, nous étudierons le codage médical et les statistiques associées. Continuez à lire pour en savoir plus.

Raisons de la rédaction de rapports médicaux

Vous vous demandez peut-être pourquoi nous devons rédiger un code de rapport médical. Ne suffit-il pas de décrire le diagnostic, les symptômes et les procédures? Après tout, ces rapports peuvent être envoyés aux compagnies d’assurance.

Selon un rapport publié par les Centers for Disease Control (CDC), plus de 1,4 milliard de patients ont été à l’hôpital au cours des 12 derniers mois. Cela comprend les patients qui visitent les salles d’urgence, les établissements ambulatoires et les cabinets de médecins.

Supposons que chaque visite ne contienne que 5 informations codées. Les professionnels devront transmettre jusqu’à 6 milliards d’informations chaque année. Cependant, cette estimation est irréaliste. Par conséquent, le codage médical permet de transmettre plus facilement de grandes quantités de données.

En outre, le codage peut également vous aider à distribuer les mêmes documents entre différentes institutions médicales. Par exemple, le code de l’angine streptococcique est le même que vous soyez à Hawaï ou en Arkansas. Avec des données unifiées, vous pouvez mener des recherches et des analyses de manière efficace. Les agences sanitaires et gouvernementales utilisent ces informations pour se concentrer sur les tendances en matière de santé. Par exemple, si le CDC a besoin d’analyser la propagation de la pneumonie virale, le code ICD-10-CM peut les aider.

Enfin, le codage peut vous aider à déterminer si le traitement est efficace. En fait, cela est encore plus important pour les grandes installations (comme les hôpitaux).

Maintenant, il faut continuer à comprendre les 3 types de codes. Si vous êtes un codeur médical, vous trouverez ces informations très utiles.

Trois types de codes

cardiopathie

La CIM est l’abréviation de la Classification internationale des maladies. Ces codes de diagnostic fournissent un vocabulaire unifié pour décrire les causes possibles de décès, de maladie ou de blessure. Dans les années 40, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a formulé ce règlement. Au cours des 60 dernières années, il a été révisé à plusieurs reprises.

Ces codes aident à indiquer le diagnostic et l’état du patient. En ce qui concerne le processus de facturation, ces codes peuvent aider les professionnels à déterminer la nécessité d’un traitement médical.

CPT

CPT est une abréviation de «terme de processus actuel». Ces codes sont utilisés pour enregistrer la plupart des procédures médicales dans le cabinet du médecin. L’American Medical Association (AMA) a publié et mis à jour ce code. Par conséquent, AMA se réserve le droit d’auteur et met à jour le code chaque année.

HCPCS

HCPCS fait référence au système universel de codage des programmes pour les soins de santé. Aussi appelé «sélection». Premièrement, le code HCPCS correspond aux équipements, procédures et services non couverts par le code CPT, y compris les médicaments, les médicaments, les ambulances, les prothèses et les équipements médicaux.

C’est donc une introduction au codage médical. J’espère que ce guide vous sera utile.



Source by Shalini M